Faire sa demande en mariage est toujours un moment riche en émotion pour les futurs époux. Cet instant de bonheur est immortalisé en offrant une magnifique bague de fiançaille qui augure un engagement mutuel des deux amoureux pour le restant de leur jour.


Cette coutume date du 15ème siècle et a ancré dans la coutume ce cadeau romantique que l'on offre à l'élue de son coeur. De nos jours, la tradition subsiste et il est possible de trouver de superbes bagues de fiançailles en or et en argent. Que ce soit sur internet, dans une joaillerie en ligne ou chez un bijoutier traditionnel, il en existe pour tous les goûts et tous les budgets avec une multitude de tailles de pierres et une grande variété de gemmes.


Mais choisir une bague pour ce moment inoubliable n'est pas toujours évident, surtout avec le choix proposé aujourd'hui. Les experts de notre bijouterie en ligne ont donc préparé pour vous un guide complet sur les différents modèles d'alliances, les tailles et les sertissages disponibles.


Sommaire :
- Les différents types de sertissage
- Comment trouver la bonne taille
- La mise à taille d'une bague




Quel sertissage choisir pour sa bague de fiançailles ?


Avant d’acheter une bague avec une pierre précieuse, il est primordial de choisir le type de sertissage. Ce critère est fondamental, car il assure la stabilité de la pierre en la maintenant à sa place. De plus, il met en valeur son aspect esthétique et facilite son entretien. Voyons quels sont les différents types de sertissages de bague de mariage et bagues de fiançailles et quels sont leurs avantages ainsi que leurs inconvénients.


Voici les types de sertissages les plus adoptés pour les bagues avec un diamant ou des pierres précieuses.



Le sertissage à griffes


Ce modèle compte parmi les plus adoptés et les plus demandés par les prétendants. Son design se reconnaît par ses pointes qui s’accrochent sur la pierre afin de la maintenir en place.


En général, ce type de fixation se caractérise par ses 4 ou 6 dents. Toutefois, il existe des sertissages à 8 griffes. Naturellement, plus il y a de pointes, plus la fixation est solide.


Ses avantages : Les pointes ne cachent qu’une petite partie de la pierre offre plus de visibilité. Ceci est important lorsqu’il s’agit de diamant. En effet, son éclat dépend de la quantité de lumière qui le traverse.


Ses inconvénients : Les griffes s’accrochent facilement aux vêtements ou aux cheveux. Cela survient lorsque les crochets sont usés ou quand la bague perd quelques-uns de ses dents. Afin d’éviter cela, il convient de vérifier les griffes tous les deux ans, réparer et serrer si nécessaire. Si l’anneau est porté tous les jours ou si le propriétaire de la bague effectue des travaux manuels, il est judicieux de fixer la pierre au même niveau que l’anneau plutôt que de la soulever.


Nouveauté
31,27€
Voir l'offre
Nouveauté
34,99€
Voir l'offre
Nouveauté
38,45€
Voir l'offre
Nouveauté
58,96€
Voir l'offre



Le sertissage solitaire


Ce sertissage présente une seule pierre à son centre. Cette forme est l’une des plus courantes parce qu’il présente bien le diamant ou la pierre qu’elle soutient.


Ce genre de montage est pour la plus part réalisée avec des griffes. Toutefois, il existe des modèles avec un sertissage clos.


Ses avantages : Le solitaire met en évidence la pierre qu’il supporte. Il ne présente pas de joyaux latéraux. Avec son design simple, il est facile à nettoyer et à entretenir.


Ses inconvénients : Bien que l’absence de pierres latérales attire plus l’attention sur l’unique pièce centrale, le manque de pièces supplémentaires amoindrit sa brillance. De plus, les joyaux plus petits sont moins onéreux. Un diamant de 0,50 carats monté avec deux plus petites de 0,25 ct (le tout pour avoir un total de 1,00 ct) par exemple serait moins cher qu’un seul de 1,00 karats.


Un anneau solitaire présentera des avantages et des inconvénients supplémentaires en fonction du type de fixation de la pierre : à griffes, clos ou autres. Pour plus de précisions sur les configurations respectives, vous pouvez trouver dans cet article les sections dédiées.


17,99€ 71,99€
Voir l'offre
29,95€ 119,00€
Voir l'offre
12,99€ 74,99€
Voir l'offre
26,45€ 89,00€
Voir l'offre



Le sertissage clos


Ce type de montage est également très apprécié. Il se reconnaît par la bande de métal qui s’enroule autour de la pierre. Pour ce modèle, on distingue deux types: l’encerclement complet du métal autour de la pierre (clos) et le semi-clos.


Pour le premier, la circonférence de la pierre est entourée en totalité. Il est plus sûr, mais cache une grande partie du joyau. Pour le second, le sertissage ne couvre qu’une partie de la pierre. Sa surface exposée est sujette aux agressions extérieures qui peuvent la rayer ou l’érafler.


Ses avantages : Il offre plus de sûreté par rapport au sertissage à griffe. Avec ce design, la protection de la pierre est optimale même au fil du temps.


Ses inconvénients : Il cache beaucoup plus la pierre comparé au serti à griffes. Ainsi, si vous achetez une bague à diamant par exemple, vous êtes faces à deux choix importants : la sûreté ou la visibilité. Comme vous pouvez le voir, il existe un compromis entre ces deux configurations de bague de mariage.


Nouveauté
47,68€
Voir l'offre
Nouveauté
117,67€
Voir l'offre
Nouveauté
203,00€
Voir l'offre
Nouveauté
649,00€
Voir l'offre



Le sertissage en tension


Le sertissage en tension maintient la pierre précieuse en la pressant à l’aide de deux bandes de métaux. C’est cette pression de part et d’autre de la pierre qui assure sa fixation, d’où vient également son nom.


Chaque sertissage en tension est unique et spécialement conçu pour s’adapter aux dimensions de la pierre qu’il soutient.


Ses avantages : Le sertissage en tension est parfait, unique et original. De plus, il offre une bonne visibilité sur le joyau.


Ses inconvénients : Un sertissage en de bonne qualité peut être très onéreux parce que le bijoutier doit s’assurer que les deux bandes correspondent parfaitement à la taille de la pierre. Aussi, il est moins sécurisé que les autres sertissages à tel point que porteur doit faire très attention, surtout si la personne effectue des travaux manuels. Enfin, dans le cas d’un remplacement de la pierre ou d’un réajustement de la taille de l’anneau, la modification peut être très difficile.


La plupart des inconvénients du sertissage en tension classique sont rattrapés par sa version modifiée : le sertissage en tension amélioré. Ce type de sertissage ressemble assez au précédent, mais dispose d’une configuration qui soutient la pierre comme un sertissage clos ou à griffes. Ainsi, les deux bandes présentent d’autres fixations supplémentaires. Ce type de montage est plus sûr qu’un sertie classique d’une bague de fiançailles.


Nouveauté
44,99€
Voir l'offre
Nouveauté
147,00€
Voir l'offre
Nouveauté
229,00€
Voir l'offre
Nouveauté
259,00€
Voir l'offre



La bague à trois pierres


La bague à trois pierres est très populaire chez les jeunes mariés. En général, il s’agit d’une pierre centrale positionnée entre deux pierres latérales qui peuvent être de la même taille ou plus petites. Cette configuration est idéale pour les bagues à diamant ou pour des occasions comme le mariage ou les fiançailles.


Les diamants ou les pierres précieuses pour ce montage peuvent être soutenus par des griffes, grâce au sertissage clos ou autres types de fixation. Vous pouvez lire les avantages et les inconvénients de chacun de ces montages dans les parties respectives situées ci-dessus.


Ses avantages : Les pierres latérales dans une bague à trois pierres rehaussent la brillance et l’éclat de la pierre centrale, surtout si elle est un diamant.


Ses inconvénients : Plus de pierres montées sur un anneau signifient également plus de pièces à nettoyer. Ainsi, cette disposition demande une attention particulière. Aussi, si vous souhaitez que la pierre centrale de l’anneau se démarque, assurez-vous que les deux pierres latérales ne la dépassent pas ni en taille ni en éclat et encore moins en couleu


Nouveauté
29,22€
Voir l'offre
89,00€ 189,00€
Voir l'offre
Nouveauté
22,04€
Voir l'offre
38,99€ 52,99€
Voir l'offre



La monture cathédrale


La monture cathédrale soulève la pierre au-dessus de la tige de l’anneau. Le diamant est soutenu par des arcs métalliques, d’où vient ce nom.


Dans un sertissage de style cathédrale, la pierre est généralement tenue par des griffes ou encore par un sertissage clos. Ce type fixation est l’une des plus populaires. Beaucoup de personnes l’adoptent lors des fiançailles ou pour un mariage.


Ses avantages : L’élévation de la pierre par rapport à la tige la met en évidence. Une monture cathédrale crée également une illusion de taille et peut faire paraître le diamant ou la pierre précieuse plus grande.


Ses inconvénients : Le fait de positionner la pierre à cette hauteur l’expose aux chocs ainsi qu’aux accidents potentiels, surtout si la personne qui la porte effectue des travaux à la main. Cette hauteur augmente également les risques de s’accrocher aux vêtements ou autres choses.


Les autres avantages et inconvénients reposent sur la façon dont la pierre est soutenue sur l’anneau : avec des griffes, avec un sertissage clos ou autres fixations.



59,00€ 214,00€
Voir l'offre
59,00€ 214,00€
Voir l'offre
59,00€ 214,00€
Voir l'offre
59,00€ 214,00€
Voir l'offre



La monture halo


La monture halo est un style de disposition dans laquelle la pierre centrale est entourée de diamants ou des pierres plus petites.


Vous pouvez avoir une monture halo simple ou double : la première présente un seul cercle de pierre entourant la pièce centrale tandis que le second propose deux rangées.


Ses avantages : La monture halo permet d’augmenter l’éclat d’ensemble d’une bague à diamant. Cette disposition est un bon choix si la pierre du centre est de petite taille et que vous souhaitez rehausser son apparence. Une monture halo peut également se voir comme une alternative moins chère à l’achat d’une seule pierre centrale. En effet, l’ensemble d’un diamant de 0,70 carat encerclé de petits modèles de 0,30 carat serait moins cher qu’un simple diamant de 1 carat. Cela simplement du fait que les pierres plus grandes sont plus rares et plus onéreuses.


Ses inconvénients : Les montures halo sont nettement plus difficiles à nettoyer et à entretenir que les autres montures présentant moins de pierres.



13,70€ 18,99€
Voir l'offre
21,99€ 31,99€
Voir l'offre
68,00€ 244,00€
Voir l'offre
Nouveauté
82,93€
Voir l'offre



Le sertissage cluster


Le sertissage en trois dimensions se compose de pierres de petite taille et ressemble assez à la monture halo.


Il peut présenter une grande pierre centrale entourée d’un groupe de pierres plus petites ou un groupement de pierres de la même taille.


Ses avantages : Le sertissage cluster est idéal si vous n’avez pas les moyens de vous offrir un diamant central plus grand, mais souhaitez avoir un bijou étincelant à moindre coût. De plus, les pierres de la même taille créent l’illusion d’un gros diamant.


Ses inconvénients : Comme la monture classique du halo, le principal inconvénient de ce type de montage réside dans le fait qu’il demande beaucoup d’entretien


49,53€ 189,64€
Voir l'offre
11,99€ 44,20€
Voir l'offre
27,99€ 101,56€
Voir l'offre
29,72€ 69,80€
Voir l'offre



Le sertissage rail


Ce type de sertissage se distingue par ses pierres précieuses emprisonnées entre deux bandes de métaux, dans une rainure ou encore un canal. Les pierres sont plus petites et servent généralement à compléter le joyau central.


Ce dernier est souvent monté sur un serti clos ou à griffes. Il existe même des modèles qui ne sont pas pourvus d’une pierre centrale.


Ses avantages : Les diamants ou les pierres précieuses sertis rail sont bien protégés des coups accidentels et des rayures. Contrairement aux griffes, ce sertissage ne comporte pas de parties en saillies qui risquent de se prendre dans les cheveux ou les vêtements.


Ses inconvénients : Le sertissage rail est difficile à nettoyer. Effectivement, il n’est pas aisé d’atteindre les zones autour et en dessous des pierres. Les travaux de réajustement des bagues à rail sont également compliqués. Les techniques utilisées pour raccourcir ou agrandir l’anneau peuvent considérablement modifier l’aspect du canal : c’est pourquoi il est souvent impossible de réaliser ce travail.


25,00€ 50,89€
Voir l'offre
25,00€ 50,89€
Voir l'offre
25,00€ 50,89€
Voir l'offre
25,00€ 50,89€
Voir l'offre



Le serti barrette


Dans un serti barrette, les diamants ou les pierres précieuses sont placés en lignes et sont séparés par des barrettes de métaux. Ce type de montage ressemble au sertissage rail en apparence, mais les deux diffèrent sur la structure.


Ce sertissage peut contenir de petites pierres destinées à mettre en valeur une plus grande pièce centrale. Cette dernière peut également être absente (ce design est très prisé pour les anneaux de mariage).


Ses avantages : Le serti barrette offre plus de visibilité sur les pierres précieuses comparées au sertissage rail. À cela s’ajoute la sûreté de la configuration.


Ses inconvénients : Même si ce type de montage est plus sûr, il l’est moins en rapport à la fixation à rail qui assure une meilleure protection pour l’ensemble des pierres. Un réajustement de la bague avec ce genre de sertissage est très délicat.


Nouveauté
78,99€
Voir l'offre
Nouveauté
78,99€
Voir l'offre
Nouveauté
85,99€
Voir l'offre
Nouveauté
85,99€
Voir l'offre



Le serti pavé


Le serti pavé est réalisé avec de très petits diamants insérés dans les minuscules trous situés sur l’anneau. Les pierres sont fermement maintenues à l’aide de gouttelettes de métaux. Le résultat présente une surface pavée de petites pierres qui sont fixées sur les bords par des griffes de petite taille.


Il existe une variante de ce type de sertissage appelée « micro-pavé ». Ce dernier est conçu avec des diamants encore plus minuscules.


Ses avantages : Le serti pavé rehausse l’éclat d’une bague en diamant. Sa splendeur est plus remarquable. Il est également une bonne alternative si vous souhaitez améliorer la brillance d’une pierre centrale peu éclatante.


Ses inconvénients : Certains sertis pavés ne sont pas bien réalisés et ses pierres ne sont maintenues que temporairement par les griffes : les gouttelettes de métaux tenues d’assurer leur fixation. C’est pourquoi il convient de bien examiner à la loupe la pièce tout en faisant attention aux griffes inégales, aux pierres mal alignées ou qui se chevauchent entre elles.


Les bagues avec un serti pavé sont très difficiles, voire même impossibles à redimensionner, surtout si les pierres recouvrent la tige.


Nouveauté
39,90€
Voir l'offre
36,90€ 123,06€
Voir l'offre
39,90€ 121,00€
Voir l'offre
Nouveauté
27,90€
Voir l'offre



Le serti enchâssé


Le serti enchâssé (également appelé le serti gypsy) se nomme ainsi en raison de ses pierres qui affleurent la surface de l’anneau.


Le diamant ou la pierre précieuse est fixé dans un petit trou percé dans le métal de la bague. La pierre s’insère parfaitement dans ce « nid ».


Ses avantages : Les pierres sont protégées, ce qui fait de ce type de sertissage la meilleure option pour les personnes qui effectuent beaucoup de travaux à la main. Le risque de dommage ou de perte d’une des pierres est amoindri grâce à ce design robuste.


Ses inconvénients : le serti enchâssé cache la majeure partie de la pierre et réduit ainsi l’éclat des diamants dont seul le sommet reste visible.



15,99€ 48,99€
Voir l'offre
19,99€ 66,99€
Voir l'offre
16,99€ 49,99€
Voir l'offre
29,99€ 59,99€
Voir l'offre



Le serti invisible


Avec un serti invisible, les pierres précieuses sont tenues par des pièces de métaux cachées en dessous d’elles. Le résultat fait qu’aucun élément de fixation n’est visible à la surface.


Ses avantages : Le serti invisible est très ravissant et garantit une meilleure protection pour les diamants ou les pierres précieuses. En effet, l’ensemble ne présente aucun dépassement et risque moins de s’accrocher aux vêtements ou à d’autres choses.


Ses inconvénients : Bien que le serti invisible assure un rôle protecteur contre les accrochages et les rayures, il existe des modèles qui ne maintiennent pas fortement les pierres. Ce type de sertissage ne résiste pas aux grands chocs. En outre, dans certains sertis invisibles, les pierres sont maintenues grâce à des pièces métalliques incrustées dans leur base. Les rainures destinées à accueillir la fixation métallique peuvent dévaluer le prix du joyau s’il est vendu seul (si vous ne prévoyez pas cela, ce n’est pas important).


Enfin, pour ce modèle de sertissage, une grande partie des pierres est cachée. Ainsi, la lumière ne traverse qu’une petite partie de la pièce. Ce qui la rend moins étincelante qu’une pierre maintenue avec des griffes par exemple.


Lorsque vous achetez une bague sertie invisible, prenez soin de vérifier que les pierres soient solidement maintenues. Faites également attention quand vous le portez (comme vous le faites avec n’importe quel type de bague sertie).


Nouveauté
74,97€
Voir l'offre
Nouveauté
132,86€
Voir l'offre
Nouveauté
132,86€
Voir l'offre
Nouveauté
206,41€
Voir l'offre



Le sertissage vintage (sertissage ancien)


Ce modèle de sertissage a été conçu dans le but de mettre en avant un style particulier qui caractérise une époque. Les bagues Art Déco se démarquent par exemple par leur design inspiré du style Art Déco, typique des années 1920 à 1940.


Il existe également d’autres modèles de sertis anciens comme le style Victorien, Édouardien, l’Art Nouveau ou encore le style de l’époque Georgienne.


Le serti vintage comporte pour la plupart de millegrain, qui sont essentiellement des décorations en métal positionnées le long des bords de la bague.


Le filigrane est également une conception commune pour le sertissage ancien. Les bagues filigranes sont ornées de petits fils de métaux afin d’apporter au bijou une touche antique.


Nouveauté
27,17€
Voir l'offre
Nouveauté
34,35€
Voir l'offre
Nouveauté
36,40€
Voir l'offre
Nouveauté
36,40€
Voir l'offre



Comment trouver la taille idéale pour une bague ?


Pour ne pas vous tromper sur la taille de votre futur bague de mariage ou de fiançailles, nous vous proposons un baguier à utiliser gratuitement. Commencez par télécharger le baguier (format PDF) et suivez les instructions :

1) Imprimez le baguier
2) Placez une de vos bagues sur le cercle qui se rapproche le plus de son diamètre actuel


baguier


Quelques conseils d’utilisation pour trouver la bonne dimension de la bague :

- Mesurez les doigts en fin de journée lorsqu’ils sont à leur maximum de largeur. Le froid fait rétrécir les doigts donc ne les mesurez jamais "à froids"
- Si la taille du baguier est plus petite, trouvez une taille légèrement plus grande
- Si vous ne voyez plus le cercle du baguier, cherchez une taille plus petite
- Lors de la mesure, vous devez encore voir le cercle du baguier
- Vous hésitez entre deux tailles ? N’hésitez pas à demander une demi taille à votre bijoutier



Tout ce qu’il faut savoir sur la mise à taille d’une bague


Si vous avez déjà acheté une bague épousant parfaitement la taille de votre doigt, vous vous êtes sûrement demandé s’il vous sera possible un jour de la faire rétrécir ou agrandir. Mais l’ajustement d’une bague est-il toujours possible ? Quels risques cela entraîne-t-il ? Voici quelques conseils la mise à taille parfaite de votre bague de mariage ou votre bague de fiançailles.



Découper l’anneau pour l’ajuster


Habituellement, pour changer la taille d’une bague, le bijoutier en sectionne une petite partie de la pièce d’orfèvre puis agrandit ou rétrécit le bijou, avant d’en ressouder les deux extrémités. Pour agrandir une bague, l’artisan étire l’anneau préalablement sectionné puis y ajoute un morceau de métal de la longueur voulue.


Le rétrécissement d’une bague est basé sur le même principe : après avoir découpé l’anneau, le bijoutier retire la partie en trop avant de faire se rejoindre les deux extrémités. Une fois le bijou à la bonne taille, le professionnel soude l’anneau à l’endroit même de la découpe.



La mise à taille peut rendre l’anneau plus fragile


Lorsque la taille d’une bague a dû être ajustée, l’endroit où elle a été coupée puis soudée devient plus fragile. D’autant plus que la coupure est faite sur la partie intérieure de la bague, partie qui subit le plus de pression lorsque l’anneau est porté (dans le cas où le bijou a un sens de port). Dans ce cas-là, si vous exercez une pression à l’endroit de la soudure, l’anneau peut se briser. Néanmoins, si le bijoutier fait correctement son travail, il y aura peu de risques que cela arrive.


Astuce : certains bijoutiers comme Histoire d’Or, Cleor, Carador, le Manège à bijoux et Thomas Escudier offrent une mise à taille gratuite pendant une certaine période après l’achat, sous certaines conditions. Lorsque vous achetez des bijoux, renseignez-vous donc bien sur les termes et garanties supplémentaires, car cela pourrait vous permettre de faire des économies.



Agrandir ou rétrécir une bague : quels risques ?


Il arrive que, lors du processus d’ajustement d’une bague, le bijoutier ait des difficultés à souder correctement les deux extrémités. En conséquence, l’anneau sera plus susceptible de se rompre dans le futur.


Comment savoir si la mise à taille de votre bague a fragilisé votre bijou? Il suffit de regarder à l’endroit où la soudure a été faite. Si l’anneau a été soudé correctement, il ne doit pas y avoir de creux et la surface doit être plate et lisse.


Par contre, si l’anneau est plus mince à cet endroit et que vous constatez que la surface est légèrement bosselée, la soudure a des risques de se briser. Si l’alliage utilisé pour souder les deux extrémités de l’anneau est d’une couleur différente, vous pouvez distinguer une ligne, mais tant que la surface est plane et de la même taille, il ne devrait pas y avoir de risque de fragilité.


Dans le cas où vous remarqueriez une ligne anormale à l’endroit où votre bague a été soudée, vous pouvez demander à votre bijoutier de renforcer la soudure. En général, cela consiste à ajouter une petite quantité de métal à la soudure puis à polir la surface pour l’égaliser avec le reste de l’anneau. Cependant, gardez à l’esprit que si votre bague est en platine, en raison des propriétés spécifiques de ce métal, il est probable qu’une ligne soit visible au niveau de la soudure, même dans le cas où le travail a été fait correctement.



Lorsqu’un anneau ne peut pas être ajusté


Dans le cas où une bague a la possibilité d’être ajustée, il y a toutefois une limite de taille à considérer. Si vous souhaitez agrandir ou rétrécir votre bague de plus d’une taille ou de deux tailles supplémentaires, alors il est peu probable que l’ajustement soit possible sans risque d’endommager le bijou.


Certains métaux sont difficiles à travailler. Les bijoutiers ne peuvent par exemple pas remettre à taille les bagues en titane, car ce métal n’est pas compatible avec les procédés traditionnels de découpe et de soudure. D’autres méthodes, telles que celles de l’étirement, du taillage ou de l’ajout de matériel additionnel, peuvent être utilisées, mais leur efficacité a des limites.


Certains types de bagues sont presque impossibles à ajuster (en général celles munies et incrustées de pierre précieuses). Par exemple, les bagues serties de diamants/pierres précieuses sont difficiles à ajuster. Si des pierres sont incluses dans votre bague, elles devront être retirées avant de pouvoir procéder à la remise à taille du bijou.


Cependant, si les pierres n’ont pas été montées en serti à griffes, les retirer sans endommager l’anneau peut s’avérer impossible. Dans de tels cas, à moins que la pierre ne soit un diamant ou une pierre capable de supporter la chaleur, l’ajustement peut ne pas être envisageable, car la température élevée lors de la soudure pourra endommager la pierre. C’est ce qui arrive avec les bagues en platine, en argent sterling et en palladium.